Taxify se fait attaquer par les VTC

Taxify est la plus récente agence de VTC qui vient de faire son apparition en France. Déjà présente dans plusieurs pays, son arrivée sur place n’est pas passée inaperçue. Il faut dire qu’elle veille avant tout à assurer le confort et le meilleur service possible pour les utilisateurs. Mais cette arrivée dans le pays, suscite aussi certains mécontentements. C’est notamment le cas des chauffeurs de VTC qui ont décidés de manifester contre eux.

Une manifestation contre les stratégies de Taxify

C’est devant les locaux de Taxify même, situé sur la rue Saint Maur dans le 11ème arrondissement, que les chauffeurs de VTC ont décidés de réaliser leurs manifestations. Cela s’est fait le lundi dernier peu de temps après l’ouverture du centre de recrutement vers 13 heures. Lors de cette manifestation, plus d’une dizaine de chauffeurs ont bloqués les lieux pendant une heure environs de sorte à ce que les bureaux ferment. L’action a été menée par le syndicat qui protège ces chauffeurs et met en avant les soucis que peuvent apporter l’entrée en matière de Taxify dans le secteur. Pour les chauffeurs de VTC ainsi que le syndicat présent devant les bureaux de Taxify, la revendication est simple : arrêter de casser les prix du marché. Selon eux, cette dernière aurait des conséquences vraiment néfastes sur le secteur.

L’offre de lancement de Taxify remise en cause

Après de nombreuses critiques à l’arrivée de Uber, les chauffeurs de VTC s’en prennent donc à Taxify à cause de son offre dite « bradée ». En effet, l’agence met en avant son lancement avec une réduction de 50% sur les tarifs habituels pour les clients pendant tout le mois d’octobre. En dehors de cette période, les tarifs sont estimés à moins 10% par rapport aux offres d’Uber. Il s’agit avant tout d’assurer la satisfaction des passagers mais aussi de proposer un service accessible à tous. Mais Taxify veille aussi à ce que le chauffeur soit bien avantagé par cette offre. Contrairement aux idées reçues, ces derniers profitent d’une compensation venant de la compagnie suite au manque à gagner que l’offre peut engendrer. Selon ces derniers, il n’y a donc pas lieux de changer le prix de lancement. C’est d’ailleurs pour cela que de plus en plus de chauffeurs proposent leurs services avec la compagnie. Pour ces derniers, les bénéfices sont plus importants que ceux faits car seulement 15% de commission reviennent Taxify.